Grève de la faim et marche silencieuse



Suite à leur courrier adressé à la DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports) du 28 décembre 2009, les familles de Léa et Orane, le Comité d’Entreprise, les familles d’enfants blessés et traumatisés ont été surpris  de ne pas être consultés. Seuls Monsieur Cédric Javault Président de l’organisme de voyages COUSINS D’AMERIQUE et la directrice du séjour ont été entendus (courrier du 11 janvier 2010). Peut-on légitimement penser que les conclusions de l’enquête administrative soient fiables ?

Le rapport de police n’a été réclamé aux familles que 5 mois après le drame, il semblerait que Monsieur Javault ait omis de fournir le document pourtant très riche en informations.

La maman de Léa décide d’alerter l’opinion publique en entamant une grève de la faim.

Les familles souhaitent faire connaitre le drame afin d’alerter sur les dangers

  • EN CHOISISSANT VOS PARTENAIRES VOUS ENGAGEZ VOTRE RESPONSABILITE !
  • LES COMITES D’ENTREPRISES CONSTITUENT UNE MANNE FINANCIERE POUR LES ORGANISMES DE SEJOURS POUR MINEURS
  • LEA ET ORANE SONT DECEDEES LORS D’UNE COLONIE DE VACANCES A 2639 €
  • LA SECURITE N’ETAIT PAS AU RENDEZ-VOUS
  • NE RISQUEZ PAS LA VIE DES ENFANTS

VOYAGES POUR ENFANTS, SEJOURS JEUNES

Posez vous les bonnes questions avant le départ, apres il sera trop tard !

• L’organisme sélectionné offre-t-il toutes les garanties de sécurité ?

• Les hôtels ou campings ont-ils été réellement réservés ?

• Qui conduit les véhicules de transport ? Ont-ils le permis adéquat ?

• Les parcours sont-ils raisonnables et conformes au planning ?

• Connaissez-vous la règlementation en vigueur du pays d’accueil?

Marche pour Léa et orane

Des sanctions administratives ont été prises contre la directrice du séjour (interdiction d’exercer à vie cette profession) et contre la conductrice (interdiction d’exercer pendant dix ans). Pour Nathalie Baldaccini, il ne s’agit que de « lampistes ».

Une marche se déroulera dimanche à 10h en mémoire de Léa aux Pennes-Mirabeau. Trois députés sont attendus à la manifestation.


Le Contrat d’Engagement Educatif


Voilà ce que permet le Contrat d’Engagement Educatif :

Les animateurs, au nombre de 3, faisaient tous offices de conducteurs, donc 3 animateurs pour 3 véhicules de 12 places.

Ils devaient :

  1. Encadrer les 20 adolescents,
  2. S’occuper de la gestion du budget qui leur était alloué pour la nourriture, l’hébergement et les activités qu’ils devaient dénicher au meilleur prix !
  3. Préparer les repas
  4. Assurer le transport des mineurs
  5. Prévoir les réservations des nuitée
Continuer la lecture de Le Contrat d’Engagement Educatif

Les premières sanctions…


Courrier de la DDJS :

Suite à la mort des 2 adolescentes, il semble normal à la DDJS de seulement auditionner l’organisme de voyages, et la directrice du séjour.

Aucun adolescent ne sera entendu en revanche on demande aux familles de produire les documents que Cousins d’Amérique rechigne à transmettre… tel que le rapport de police.


Réponse de la Préfecture :

Suite à la mort des 2 adolescentes l’enquête évoquée dans ce document aboutira à l’interdiction d’exercer à vie auprès de mineurs pour la directrice du séjour et 10 ans d’interdiction pour l’animatrice responsable de l’accident.

Il est clairement stipulé dans cette lettre que les agences de voyages sont distinguées de l’équipe d’animation. L’explication est simple : les agences de voyages font du Tourisme et les animateurs font du Social. Nous nous retrouvons avec du personnel qui est censé faire du social, pour une agence de voyages qui n’a pas la vocation d’en faire.

L’agence de voyages vend du voyage, les familles achètent du voyage et on retrouve au milieu de cette transaction du personnel qui veut faire du social et qui finalement fera de la comptabilité, du transport et de la surveillance.

En résumé nous nous retrouvons avec du personnel bénévole non qualifié pour les missions qui leurs sont demandées et cela contribue à mettre les jeunes en danger. Certes,le risque zéro n’existe pas, mais rien n’est mis en œuvre pour s’en approcher.

Qu’elle est la probabilité qu’un véhicule de 12 places (classé dans les bus selon le code californien des véhicules) pour lequel le conducteur n’a aucune formation ni expérience, n’ait aucun accident ? Sachant que le conducteur est tenu de travailler 7j/7 ; 24h/24, sans période de repos, avec des nuits passées à dormir à même le sol ! N’y a-t-il pas là une accumulation de facteurs accidentogènes ? Il est évident que de telles conditions de travail profitent aux agences de voyages qui exploitent une main d’œuvre qui n’est pas soumise aux règles élémentaires du Code du travail mais régie par une convention collective issue du domaine social.

Tant que les animateurs accepteront de telles conditions désastreuses de travail sous prétexte de vocation sans réelle conscience des responsabilités que cela implique, ils feront les beaux jours des organismes de voyages.

Tant que les animateurs accepteront de cumuler de telles responsabilités sans avoir les compétences requises, ils participeront à mettre les mineurs en danger.

Les animateurs du séjour meurtrier ont été rémunérés 24 euros par jour soit 1 euro de l’heure pour cumuler d’énormes responsabilités, ils ont été instrumentalisés par des professionnels du Tourisme.

Nous avons largement démontré les limites et les vices de ce système et demandons qu’un principe de précaution soit appliqué de toute urgence. Il s’agit de la vie d’enfants !

Fausses déclarations – Prestations honteuses !


  1. DECLARATION DDJS
  • La directrice du séjour n’est pas déclarée sur la fiche à la DDJS
  • Elle n’a pas signé de contrat de travail
  • Elle a été recrutée la veille du départ
  • Elle n’a pas préparé de projet pédagogique, son prédécesseur non plus
  • L’adresse de l’hôtel était incorrecte

Non respect de l’article ==> L 227-8 du CASF

Donc déclaration mensongère ==> article 441-16 du Code Pénal


Continuer la lecture de Fausses déclarations – Prestations honteuses !

Une assurance qui ne couvre que les accidents qui se produisent devant la porte de l’hôpital !


Assurance insuffisante pour la destination USA, on mendie auprès des familles pour pallier aux carences.

La SAS COUSINS D’AMERIQUE société sœur de TELLIGO qui se proclame leader sur le marché des séjours jeunes à l’étranger a prévu un accident devant la porte de l’hôpital.

Le transport des blessés n’est pas pris en charge !!!

Continuer la lecture de Une assurance qui ne couvre que les accidents qui se produisent devant la porte de l’hôpital !

22 août 2009 à 10h00 du matin: l’accident


Léa et Orane perdent la vie…

Le 22 août 2009 à 10h00 du matin l’animatrice-conductrice s’endort au volant



 2 morts, 5 blessés, le groupe d’adolescents assistera impuissant à la mort de leurs camarades.

Ils sont dans le désert sans moyen de communication 

Continuer la lecture de 22 août 2009 à 10h00 du matin: l’accident